• 101e division aéroportée

    La 101e division aéroportée US — en anglais 101st Airborne Division (Air Assault) — est une division de l'armée des États-Unis d'Amérique entrainée principalement pour l'assaut héliporté.

    Pour des raisons historiques, elle conserve le terme "parachutiste" mais la division ne conduit plus d'opérations parachutistes. Ce type d'opération est maintenant réservé à la 82e division aéroportée. Elle est d'ailleurs réorganisée depuis 2006 en quatre brigades de combat et c'est la seule division de l'armée des États-Unis d'Amérique à posséder deux brigades d'aviation.

    La 101e, surnommée les "aigles hurlants" (Screaming Eagles, d'après l'image figurant sur l'insigne de la division), s'est distinguée au cours de la Seconde Guerre mondiale, lors du débarquement en Normandie en juin 1944, elle participa ensuite à l'opération Market Garden et à la bataille des Ardennes. Elle a participé 7 ans à la guerre du Viêt Nam, à la première guerre du Golfe en 1991 et à la guerre d'Irak en 2003.

    À l'origine de cette unité, la 101e division américaine, qui avait été créée pendant la Première Guerre mondiale. Il s'agissait alors d'une unité de mobilisation. Après-guerre, elle devint une division de la Garde nationale des États-Unis. Le 16 août 1942, elle devient une unité aéroportée.

     

    Insigne d'épaule de la 101e division aéroportée américaine 

      

    Vue d'ensemble et détail des insignes de la tenue d'hiver de service d'un Technicianth 4th grade, du 326th Engineer Batallion de la 101th Airborne Division. 

    1) Garrison cap, avec liseré rouge et blanc, couleur du génie. Comme pour tous les hommes de rang portant le grade sur la manche, le badge des troupes aéroportées se porte à gauche.

    2) Vareuse de serge" Caot Wool Serge" du modèle adoptée en 1942. 

    3) Disques de revers de col (Collar disks) à droite avec le monogramme US, agauche le petit château du génie. 

    4) "Honourable discharge emblem" remis lors de la démobilisation aux personnels ayant servis avec honneur et dévouement pendant leur temps sous les drapeaux. 

    5) Brevet de parachutiste brodé sur fond de tissu vert. Cette place est généralement occupée par le brevet  en argent, celui de ce soldat serait-il resté dans le sac à main d'une jeune française ?

      

      

      

     Capitaine de la 82e Airborne Division vêtu de la " Class A dress". Il porte la vareuse en gabardine de laine et le pantalon rose saumon de même tissu. Son calot  est également de la même couleur " Pink" ( non réglementaire pour cette coiffure) avec le liseré noir et or des officiers. Malgré l'exemple qu'il doit montrer il a conservé ses bottes de saut, ce qui est interdit par le règlement, mais qui permet aux paras de se démarquer des autres formations américaines.  Toutes les décorations sont portées. 

    1)  Barrettes argentées de grade. 

    2)  Insignes du modèle général des troupes.

    3)  Attributs de col modèle officier, en haut le monogramme US, en bas les fusils croisés de l'infanterie.

    4)  Barette bleue de la "Presendential Unit Citation", distinction qui récompense une unité complète pour sa conduite exemplaire au feu ( le 505e P.I.R. a obtenu  cet insigne pour son action à Sainte-Mère-Eglise du 6 au 9 juin).

    5)  Brevet de parachutiste.

    6)  "Combat infantryman badge" rectangle bleu clair avec un fusil à silex entouré de palmes. Cet insigne récompense que les officiers et les hommes de troupes qui ont fait preuve de leur valeur et de leur compétence en première ligne. Parmi toutes les distinctions remises aux soldats,  ce badge est le seul auquel ils accordent une certaine  valeur, car il permet de distinguer les vrais combattants des "planqués". Son attribution est limité aux unités d'infanterie. Une fois de plus cet officier n'est pas en règle, car ce badge ne se porte pas avec le brevet parachutiste.

    7)  Ruban de médailles.

    8)  " Overseas services stripes", brodées en jaune ou en canetille dorée; chacune indique six mois de service  outre-mer.

     

    Soldat de la 82ème AIRBORNE vient de décroher sa S.O.A et la tient à la main prêt à la fixer au cable au plafond du C-47 Dakota. Il a fixé sur sa jambe gauche le sac noir contenant le masque à gaz.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :